Derniers résultats

Commercialisation des logements neufs - Résultats au quatrième trimestre 2020

Logement
Publié le 11/02/2021
Au cours de l’année 2020, 99 500 logements neufs ont été réservés en France métropolitaine, soit 31 500 de moins qu’en 2019 (- 24,1 %). Dans le même temps, avec 82 300 mises en vente, l’offre s’est repliée un peu plus fortement (- 27,5 %, - 31 150 logements). Cette contraction d’environ un quart du marché des logements neufs est principalement due à la crise sanitaire. En particulier, le premier confinement a eu un impact très fort sur les mises en vente et les réservations du deuxième trimestre 2020, et ce déficit n’a pas été rattrapé au cours des trimestres suivants.
Au quatrième trimestre 2020, c’est la demande qui recule davantage que l’offre, par rapport au quatrième trimestre 2019 (respectivement - 24,5 % et - 18,8 %). Les évolutions sont très proches dans le collectif et dans l’individuel.

Données

  • Données nationales et régionales sur la commercialisation de logements neufs
    mises en ventes, réservations, encours de logements proposés à la vente, prix de vente moyens des logements neufs selon le type (appartements et maisons individuelles).
  • Données par zonage
    Le zonage A/B/C (datant d’octobre 2014) est un découpage administratif du territoire permettant de moduler des dispositifs d’aide à la pierre. Les zones A et A bis réunissent Paris, une grande partie de l’Île-de-France, de la Côte d’Azur et de la zone frontalière suisse. La zone B1 regroupe les autres grandes agglomérations de plus de 250 000 habitants. La zone B2 et C comprend le reste du territoire.

Méthodologie

S'informer sur la méthodologie

Aller plus loin