Conjoncture de l’énergie

Énergie
Publié le 28/09/2018
Conjoncture de l’énergie
Barrage du Chambon - © ©Terra/Laurent Mignaux
Présentation et analyse des statistiques de périodicité infra-annuelle sur l'énergie.
  • Données mensuelles de l'énergie

    Accroche
    Principales données mensuelles de conjoncture, relatives à la production, la consommation, les importations, les exportations, ainsi que les prix et la facture des principales formes d’énergie qui sont l'électricité, le gaz, les produits pétroliers, le chauffage urbain et le bois.

    Dernière mise à jour le 10 novembre 2022.
  • Conjoncture énergétique trimestrielle - Troisième trimestre 2022

    Accroche
    La baisse de la consommation d’énergie se poursuit au troisième trimestre 2022, dans un contexte de mise en place du plan de sobriété énergétique et de prix élevés. Globalement, corrigée des variations saisonnières et des jours ouvrables, la consommation d’énergie primaire diminue de 0,8 % par rapport au trimestre précédent. En glissement annuel, elle recule de 13,1 %. La production d’énergie primaire s’élève à 203 TWh au troisième trimestre. Elle diminue de 33,5 % sur un an, tirée à la baisse par la production nucléaire (- 35,9 %). La production hydraulique diminue également fortement (- 35,6 %) par rapport à l’été 2021, en raison de la faiblesse des précipitations et du bas niveau du stock hydraulique engendré par la sécheresse. La production primaire diminuant davantage que la consommation, le taux d’indépendance énergétique se replie à nouveau au troisième trimestre, pour s’établir à 41,6 % ; il perd ainsi 12,6 points en un an.

  • Tableau de bord : solaire photovoltaïque - Troisième trimestre 2022

    Accroche
    La puissance du parc solaire photovoltaïque atteint 15,8 GW à la fin du troisième trimestre 2022. Au cours des trois premiers trimestres 2022, 1 715 MW supplémentaires ont été raccordés, contre 2 201 GW au cours de la même période en 2021. Ce ralentissement de la puissance nouvellement raccordée s’explique par une proportion plus élevée de raccordements de centrales de faibles puissances cette année. La production d’électricité d’origine solaire photovoltaïque s’élève à 16,7 TWh au cours des trois premiers trimestres 2022, en hausse de 36 % par rapport à la même période en 2021. Elle représente 4,7 % de la consommation électrique française sur cette période.

  • Tableau de bord : éolien - Troisième trimestre 2022

    Accroche
    Au 30 septembre 2022, le parc éolien français atteint une puissance de 20,4 GW dont 1,4 GW a été raccordé au cours des trois premiers trimestres 2022, soit presque deux fois plus qu’au cours de la même période de l’année 2021. Un tiers des nouveaux raccordements (480 MW) provient de la mise en service du premier parc d’éoliennes en mer en France au deuxième trimestre 2022. La puissance des projets en cours d’instruction s’élève à 14,2 GW. La production d’électricité éolienne s’est élevée à 25,0 TWh au cours des trois premiers trimestres 2022, soit 7,4 % de la consommation électrique française. La production diminue par rapport à la même période de 2021 (- 4 %), du fait de conditions de vent plus défavorables.

  • Tableau de bord : biogaz pour la production d'électricité - Troisième trimestre 2022

    Accroche
    Au 30 septembre 2022, 982 installations produisant de l’électricité à partir de biogaz sont raccordées au réseau. Cela correspond à une capacité totale installée de 576 MW. Au cours des trois premiers trimestres de 2022, 10,8 MW supplémentaires ont été raccordés, mais 4,9 MW ont été déclassés. Les installations de puissance supérieure à 1 MW représentent 60 % de la puissance installée. Les installations de méthanisation constituent 81 % du parc pour 49 % de la puissance totale. La puissance des projets en file d’attente est de 50 MW au 30 septembre 2022. La production d’électricité à partir de biogaz s’élève à 2,0 TWh au cours des trois premiers trimestres de 2022, soit 0,6 % de la consommation électrique française. Elle est en baisse de 5 % par rapport à la production de la même période de 2021.

  • Tableau de bord : biométhane injecté dans les réseaux de gaz - Troisième trimestre 2022

    Accroche
    Au 30 septembre 2022, 480 installations ont injecté du biométhane, après production et épuration de biogaz, dans les réseaux de gaz naturel. Leur capacité s’élève à 8,5 TWh/an, en progression de 30 % par rapport à fin 2021. Une capacité supplémentaire de 1 972 GWh/an a été installée au cours des trois premiers trimestres de 2022, supérieure à celle installée à la même période de l’année 2021 (1 681 Gwh/an). Le parc est constitué à 56 % de petites installations d’une puissance inférieure à 15 GWh/an, qui ne représentent que 32 % de la capacité totale installée. Les unités de méthanisation cumulent 91 % de la capacité totale du parc. À fin septembre 2022, la capacité des 886 projets en file d’attente est de 16 TWh/an, en diminution de 14 % par rapport à fin 2021. En outre, six installations de biométhane hors méthanisation (méthane de synthèse obtenu par pyrogazéification) sont en projet pour une capacité de 285 Gwh/an.

Données et publications