Derniers résultats

Conjoncture énergétique trimestrielle - Premier trimestre 2020

Énergie
Publié le 07/05/2020
La pandémie liée au coronavirus a fortement affecté la consommation d’énergie en France au premier trimestre 2020, tout particulièrement au mois de mars, avec la mise en place d’un confinement strict dès le 17 mars. Celui-ci a conduit notamment à des baisses de 27 % de la consommation de carburants routiers ou encore de 8 % de celle d’électricité sur un mois, en données corrigées du climat, de la saisonnalité et des jours ouvrés.
Au total, au premier trimestre, la production d’énergie primaire s’est élevée à 31,1 Mtep, en baisse de 6,1 % sur un an. La production nucléaire baisse en effet de 9,1 %, affectée depuis quelques mois par un volume d’arrêts non prévus plus important qu’à l’accoutumée et par la fermeture, le 22 février, d’un premier réacteur de la centrale de Fessenheim, outre la baisse de consommation. La production d’électricité renouvelable (hydraulique, éolienne et photovoltaïque) est, quant à elle, en forte hausse, de 32,2 % sur un an.

Aller plus loin