Données régionales et locales

Énergie
Publié le 28/09/2018
Données régionales et locales
Eolienne dans un champ
©Terra/Arnaud Bouissou
Présentation des données régionales et locales (départementales, communales et infra-communales) d'énergie.
  • Données locales de consommation d’énergie

    Accroche
    La mise à disposition de données locales d'énergie est inscrite dans l'article 179 de la loi de transition énergétique pour une croissance verte (LTECV). Sa mise en œuvre est précisée dans un décret et un arrêté tous deux datés du 18 juillet 2016.

    Mise à jour annuelle.
    Dernières données disponibles : année 2017.
    Prochaine mise à jour : données 2018 au quatrième trimestre 2019 (cette mise à jour sera retardée par rapport au calendrier des années précédentes (1er octobre) dans l'attente de la publication d'une évolution des textes réglementant la diffusion).
  • Données régionales de production et de consommation finale de l'énergie

    Accroche
    Retrouvez l'essentiel des données disponibles sur l'énergie dans les régions, qu'il s'agisse de production ou de consommation finale.
    La nouvelle version intègre les données de consommation finale d’énergie par région en 2014, 2015, 2016 et 2017 après application des règles du secret statistique.
    Les modifications des versions antérieures sont signalées dans la note méthodologique, qui précise également les données soumises au secret statistique.
  • Indice de rigueur - Degrés-jours unifiés aux niveaux national, régional et départemental

    Accroche
    La consommation d'énergie dépend de la température extérieure : chauffage quand il fait froid, climatisation quand il fait chaud. Lorsqu'on analyse les évolutions annuelles de la consommation, on peut souhaiter neutraliser ce facteur exogène, et donc effectuer une « correction des variations climatiques » (CVC). Cette correction est fondée sur la notion de « degrés-jours unifiés » (DJU).

    Dernière mise à jour en juillet 2019 (ajout des données 2018).
  • Les évolutions de l’énergie dans les régions françaises entre 2002 et 2012

    Accroche
    Depuis 2002, les puissances nucléaire et hydraulique installées dans chaque région restent stables. L’essentiel de la croissance du potentiel de puissance énergétique est assuré par le développement des filières renouvelables, l’éolien et le solaire photovoltaïque notamment. La production totale d’électricité, qui est concentrée dans un nombre restreint de régions, a peu varié entre 2002 et 2012. Sur cette période, au niveau national, comme pour l’ensemble des régions, la consommation d’énergie est en recul, mais avec des situations contrastées : elle baisse de 15 % ou plus dans un tiers d’entre elles, mais ne varie presque pas dans des régions rurales comme le Limousin ou la Franche-Comté.
  • La production d'électricité en région

    Accroche
    Si la consommation finale d’énergie en France est restée stable entre 2000 et 2010, il en va différemment de la consommation d’électricité qui a augmenté de 13 % depuis dix ans, de 4,5 % depuis cinq ans. La production d’électricité est concentrée dans quelques zones du territoire du fait de facteurs essentiellement géographiques. En raison notamment de la production hydraulique, quelques régions produisent aussi une grande part de l’électricité renouvelable.