Écosystèmes littoraux et marins

Environnement
Publié le 27/09/2018
Estran à marée montante
Estran à marée montante
© Laurent Mignaux - Terra / MTES
Les milieux marins et littoraux français sont des espaces d'une grande diversité faunistique et floristique qui participent à la régulation du climat. Convoités pour leurs richesses écologiques, paysagères et culturelles, ces milieux aussi fragiles que variés sont le siège d'une intense activité économique qui agit de façon directe ou indirecte sur cette biodiversité et sur sa capacité à faire face aux changements environnementaux. Cette biocénose impactée tant sur sa diversité, son abondance, sa distribution que sur son développement, son alimentation, sa reproduction ou encore ses relations entre espèces, doit en permanence s'adapter. La France en tant que pays disposant du 2ème domaine maritime le plus vaste au monde doit donc faire face à cette évolution en recherchant constamment des modes de développement équilibrés et intégrés pour répondre aux enjeux de préservation de cette biodiversité marine et littorale.
  • Les oiseaux d’eau préfèrent les espaces protégés en hiver

    Accroche
    La France accueille 2,5 millions d’oiseaux d’eau chaque année en hiver, en particulier dans les grandes zones humides littorales. Sa position sur la voie de migration "est-atlantique" ainsi que la diversité et l’étendue des habitats favorables lui confèrent un rôle important pour abriter certaines populations d’oiseaux d’Europe en hiver. Les espèces protégées et celles qui hivernent sur de grandes zones humides peu dérangées ont vu leurs effectifs fortement progresser ces dernières décennies. Deux tiers des effectifs recensés lors des comptages hivernaux des oiseaux d’eau se trouvent dans des espaces protégés. Des progrès restent encore possibles pour améliorer les capacités d’accueil des habitats humides.