Écosystèmes terrestres

Environnement
Publié le 27/09/2018
Ile de Ré, prés-salés et vasières découverts à marée basse dans le Fier d'Ars.
© Terra/Thierry Degen
Les écosystèmes terrestres sont des composantes essentielles de notre environnement. Prairies, forêts tempérées, forêts boréales et tropicales, toundras ou encore déserts accueillent une diversité faunistique et floristique d'une exceptionnelle richesse. Située au carrefour de quatre régions biogéographiques (continentale, atlantique, méditerranéenne et alpine) parmi les sept que compte l’Union européenne, la France dispose d'un des patrimoines naturels les plus riches d'Europe. Ses territoires d'outre-mer lui confèrent également une place de choix. Les écosystèmes terrestres évoluent selon leurs propres dynamiques et peuvent être impactés de façon directe ou indirecte par les activités anthropiques qui marquent de leur empreinte ce biotope.
  • Les chauves-souris, des mammifères témoins de l’état de la biodiversité

    Accroche
    Par leur position en bout de chaîne alimentaire, les chauves-souris (ou chiroptères) représentent de bons indicateurs de l’état écologique des milieux naturels, à l’image des populations d’oiseaux. Les effectifs des 34 espèces recensées sur le territoire français ont fortement décliné au cours du XXe siècle, à tel point qu’un tiers des espèces de chiroptères de métropole sont dans un état préoccupant. Les causes de ce déclin sont connues : destruction de leurs gîtes, de leurs habitats de chasse et de leurs proies.