datalab
Chiffres clés du climat
France, Europe et Monde
Édition 2023
lang

Émissions de GES liées à l'agriculture

Émissions de GES dans l'agriculture en France

Note : le Citepa ne réalise pas d'estimations provisoires pour l'agriculture ; les données s'arrêtent donc à 2021.
Source : Format Secten – Citepa, 2023

L'agriculture se distingue des autres secteurs par la faible part d'émissions dues à la combustion d'énergie. Les sources principales d'émissions sont le méthane (CH4), principalement émis par les animaux (fermentation entérique), et le N2O, lié à la transformation de produits azotés (sols agricoles : engrais, fumier, lisier...).

Entre 1990 et 2021, les émissions du secteur ont diminué de 13,4 %. L'élevage, qui représente 59,5 % du total en 2021, a vu ses émissions baisser de 14,6 %, comme l'agriculture (- 14,9 %) qui représente 27 % des émissions. L'utilisation d'engins, de moteurs et de chaudières (13,5 % du total) n'a diminué que de 3,2 % sur la même période.

Émissions de GES dues à l'UTCATF en France

Note : le Citepa ne réalise pas d'estimations provisoires pour l'UTCATF ; les données s'arrêtent donc à 2021.
Source : Format Secten – Citepa, 2023

Comme dans l'ensemble de l'UE (voir p. 49), le total des émissions liées à l'utilisation des terres, au changement d'affectation des terres et à la foresterie (UTCATF) est négatif en France, principalement grâce à la croissance des forêts. Néanmoins, l'ampleur de l'absorption de CO2 par les forêts depuis 2015 a été revue à la baisse par rapport aux estimations des années précédentes. La baisse du puits de carbone s'explique par plusieurs phénomènes touchant les forêts françaises : hausse de la mortalité (notamment du fait des sécheresses), ralentissement des peuplements et hausse des prélèvements.