Enquête sur les pratiques environnementales des ménages (EPEM 2016)

Environnement
Publié le 01/03/2016
L'enquête sur les pratiques environnementales des ménages (EPEM) vise à quantifier les pratiques environnementales des ménages et comprendre de façon approfondie les facteurs socioéconomiques individuels qui déterminent la mise en œuvre de pratiques quotidiennes plus respectueuses de l’environnement.

Description de l’enquête

  • Objectifs

L'enquête vise à quantifier les pratiques environnementales des ménages pour offrir un panorama de la situation en 2016, en identifiant les éventuels progrès, mais aussi les effets potentiellement négatifs du contexte économique sur la dynamique observée depuis 1988. De manière générale, il s’agit de comprendre de façon plus approfondie les facteurs socioéconomiques individuels qui déterminent la mise en œuvre de pratiques quotidiennes plus respectueuses de l’environnement.

 

  • Thèmes abordés

En prenant en considération les effets de contexte et les contraintes structurelles qui influent sur la vie des ménages, l’enquête a plus largement pour ambition d’identifier les difficultés qui perdurent, de mieux appréhender les formes de résistance au changement qui s’expriment, de caractériser différentes populations au regard de leurs actions / de leur capacité à agir, et de fournir des clés de lecture aux opérateurs publics qui promeuvent des pratiques domestiques plus respectueuses de l’environnement.

 

  • Historique

En 1998 puis en 2005, l’Institut français de l’environnement (Ifen) s’est associé à l’Insee dans le cadre de l’enquête permanente sur les conditions de vie (EPCV) pour dresser un état des lieux quantitatif des pratiques environnementales des ménages. Par la suite, ce dispositif d’enquête a été modifié suite à la non-reconduction d’EPCV en 2007 et à l’intégration de l’Ifen au sein du Commissariat général au développement durable (CGDD) en 2008.
Prenant appui sur les questions précédemment posées, la première édition de cette nouvelle enquête sur les pratiques environnementales des ménages (Epem) a été mise en œuvre fin 2010.Suite au renouvellement concerté d’une partie du questionnaire et du mode de passation de l’enquête (voir méthodologie), une quatrième édition de l’enquête a été menée en mars 2016. À cette occasion, plus de 4 000 ménages ont été interrogés en France métropolitaine et dans quatre départements d’outre-mer.

Méthodologie

  • Champ de l’enquête

L’enquête interroge les individus âgés de 18 ans et plus, résidant en France.

 

  • Plan de sondage

L’enquête sur les pratiques environnementales des ménages (Epem) a été réalisée en mars 2016 auprès d’un échantillon représentatif de 4 258 Français âgés de 18 ans et plus, sélectionnés selon la méthode des quotas : sexe, âge, profession-catégorie socioprofessionnelle (PCS niveau 1) de la personne de référence du ménage, catégorie d’agglomération, zone géographique et nombre de personnes au sein du foyer. La collecte des données a été effectuée par Ipsos, pour le compte du CGDD/SDES. En métropole, 4 057 personnes ont répondu au questionnaire par internet. À La Réunion, en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane, 201 ménages ont été interrogés par téléphone. Sur la base d’un échantillon représentatif, cette étude a pour objectif principal d’étudier la question des usages domestiques afin de saisir ce qui relève ou pas des pratiques environnementales. Pour rendre comparable les différentes enquêtes réalisées sur le sujet (EPCV 1998 et 2005 ; EPEM 2011) en face-à-face, un travail de rétropolation a été mené afin de corriger les effets de désirabilité induits par le précédent mode de collecte.
 

Organisme responsable

Ministère de la Transition écologique
Commissariat général au développement durable
Service des données et études statistiques (SDES)
Sous-direction de l'information environnementale