Enquête sur l’utilisation des véhicules de transport routier de marchandises (TRM)

Transports
Publié le 21/11/2018
Cette enquête est une source importante d’information pour de nombreux acteurs économiques. Elle permet de connaître la situation du transport routier de marchandises des véhicules immatriculés en France et de comparer la France aux autres pays européens dans lesquels une enquête analogue a lieu parallèlement.

Description de l’enquête

  • Objectifs

L’objectif est de mesurer le transport routier de marchandises et le kilométrage des poids lourds sur le territoire national ou à l’étranger, pour le compte d’autrui et pour compte propre.

Les résultats servent à l’analyse économique du secteur (suivi conjoncturel, comptabilité nationale, études sur les entreprises de transports). Ils servent également à évaluer les implications des flux de marchandises – par origine-destination – sur la politique des infrastructures, notamment les questions de circulation, sécurité, environnement et encombrement.

Ils répondent en outre à une demande des professionnels des transports centrée sur les études de marché, la concurrence intermodale et internationale, et les industries liées à l’automobile.

 

  • Thèmes abordés

Les questions portent sur les trafics et les transports (tant pour compte d’autrui que pour compte propre) effectués par les poids lourds enquêtés immatriculés en France, à savoir :

- activité de l’entreprise utilisatrice ;
- configuration du véhicule ;
- distance parcourue en charge ou à vide respectivement ;
- taux de remplissage du véhicule ;
- nature de la marchandise transportée et (le cas échéant) dangerosité ;
- tonnage transporté ;
- conditionnement des marchandises ;
- origine / destination des trafics.

 

  • Périodicité

Pour tenir compte des phénomènes saisonniers, l’enquête est permanente.

 

  • Historique

Cette enquête, réalisée depuis 1952, a été mise en conformité avec le règlement européen relatif au relevé statistique des transports de marchandises par route (règlement (UE) n°70/2012 du Parlement européen et du Conseil du 18 janvier 2012). Des enquêtes et des résultats comparables existent dans les autres pays de l’Union européenne.

 

  • Statut de l’enquête

Suivant l’avis du Conseil national de l’information statistique (Cnis), cette enquête déclarée d’intérêt général et de qualité statistique a un caractère obligatoire. Elle reçoit chaque année un numéro de visa.

Méthodologie

L’unité statistique enquêtée est le « véhicule-semaine » (camion ou tracteur routier), c’est-à-dire le véhicule à moteur et ses remorques éventuelles pendant toute une semaine.

 

  • Champ de l’enquête

Le champ de l’enquête est constitué des véhicules de moins de 15 ans appartenant aux entreprises utilisatrices de poids lourds (camions et/ou tracteurs routiers).

Seuls les poids lourds immatriculés en France métropolitaine (les départements d’outre-mer sont exclus) des genres suivants entrent dans le champ de l’enquête :

- les camions de poids total autorisé en charge (PTAC) de plus de 3,5 tonnes et inférieur à 32,6 tonnes,
- les tracteurs routiers de poids total roulant autorisé (PTRA) de 5 tonnes à 44,5 tonnes.

Sont ainsi exclus les convois exceptionnels et les tracteurs routiers trop petits pour effectuer du transport routier de marchandises.

Sont aussi exclus du champ de l'enquête :

- les véhicules non immatriculés dans les séries normales (véhicules militaires, des domaines, etc.) ;
- les véhicules agricoles, les tracteurs (agricoles ou forestiers) ;
- les véhicules utilitaires à usages très spéciaux (matériel de travaux publics et d'incendie, bennes à ordures, etc.) ;
- les véhicules appartenant à des forains ou à des nomades (cirques, manèges, etc.), à des auto-écoles, à des organismes financiers ;
- les véhicules revendus à l'étranger ;
- les véhicules équipés pour un autre usage que le transport de marchandises (camions-ateliers, camions-écoles, etc.) et les véhicules utilisés exclusivement à l'intérieur de chantiers ou d'usines.

Les véhicules à moteur immatriculés à l’étranger sont exclus mais une remorque immatriculée à l’étranger attelée à un camion immatriculé en France (ou une semi-remorque immatriculée à l’étranger couplée à un tracteur immatriculé en France) sera prise en compte dans les évaluations de transport.
 

Les transports "rail-route" et "mer-route" sont retenus pour leur partie "route".

En revanche, le champ de l'enquête inclut des entreprises loueuses de véhicules, qui indiquent alors l’utilisateur du véhicule à enquêter.

L'unité enquêtée est le véhicule, et les données collectées correspondent à une semaine donnée.

Les poids lourds suivis sont interrogés sur l’ensemble de leurs trajets, que ceux-ci se situent sur le territoire national ou à l’étranger.

 

  • Plan de sondage

La base de sondage est le répertoire statistique des véhicules routiers (RSVERO). La population des camions est d’environ 246 000 et celle des tracteurs routiers de 282 000.
L’échantillon est tiré tous les trimestres.


Afin d’améliorer la précision des données conjoncturelles, la technique de rotation des échantillons par moitié d’une année sur l’autre a été adoptée.
Par ailleurs, pour une meilleure représentativité du transport professionnel, le tirage de l’échantillon est effectué avec des probabilités inégales basées sur l’activité (APE) du propriétaire du véhicule et l’âge du véhicule.

Les coefficients de pondération sont améliorés par un calage sur marges (programme CALMAR) définies par les régions et départements d’immatriculation, l’activité du propriétaire du véhicule ainsi que le genre croisé avec l’âge du véhicule.

Le sondage porte sur environ 16 000 camions et 64 000 tracteurs routiers.

Collecte des données

  • Mode de collecte

Depuis le 1er janvier 2016, la collecte de cette enquête se fait par voie électronique.
Les enquêtés sont prévenus par courrier avant le début de la semaine enquêtée. Le courrier indique les identifiants de connexion que sont le numéro du questionnaire et le numéro d’immatriculation.

Il est également possible de répondre à cette enquête en transmettant un flux XML qui viendra alimenter de manière automatique le questionnaire. Pour le constituer, consultez la documentation pour la transmission des informations collectées :

 

  • Variables collectées

Les principales variables observées sont :
- le nombre de tonnes transportées ;
- la nature de la marchandise transportée ;
- le conditionnement ;
- le kilométrage du véhicule en charge et à vide ;
- les trajets parcourus (type et origine / destination), etc.

 

Les variables calculées sont :
- les tonnes-kilomètres ;
- au niveau du véhicule, l’utilisation principale pour compte d’autrui ou en compte propre.

 

  • Conditions d’utilisation

Les données recueillies sont contrôlées pour évacuer toute incohérence. Des redressements peuvent être effectués à partir d’autres données du questionnaire ou suite à un contact téléphonique ou électronique avec l’enquêté.

 

  • Bilan qualité

L’enquête fait chaque année l’objet d’un bilan qualité. Les bilans des trois dernières enquêtes sont disponibles en ligne. Pour obtenir un bilan qualité plus ancien merci d’adresser votre demande par mail.

 

Questionnaire

Le formulaire de l'enquête TRM est disponible en ligne :

 

Le formulaire est également disponible en version PDF :

Voir aussi  les instructions de codification : 

Résultats

Les résultats de l'enquête TRM sont publiés par le SDES à la fin de chaque trimestre dans le Statinfo « Transports routiers de marchandises » ainsi que dans diverses publications :

 

Organisme responsable

Ministère de la Transition écologique et solidaire
Commissariat général au développement durable
Service de la donnée et des études statistiques (SDES)
Sous-direction des statistiques des transports

Date de lancement de l’enquête
Date de clôture de l’enquête