Derniers résultats

Indicateurs clés pour le suivi de l'économie circulaire - Édition 2021

Environnement
Publié le 29/04/2021
La transition d’une économie linéaire vers une économie plus circulaire est-elle effective ?
Cette publication, composée de 11 fiches indicateurs et d’un tableau de bord, offre un suivi national de l’économie circulaire. Les indicateurs choisis portent sur l’ensemble des sept piliers de l’économie circulaire. Des comparaisons internationales fournissent un éclairage sur le positionnement de la France vis-à-vis de ses voisins européens.

Données clés

-

L’économie circulaire en France en 2021 - © CGDD / SDES

L'économie circulaire en France

Tendances des indicateurs clés

  • Indicateurs qui s'approchent rapidement de l'objectif :
    • Productivité matières
    • Entreprises accompagnées par l'Ademe sur l'économie de la fonctionnalité
  • Indicateurs qui s'approchent lentement de l'objectif :
    • Consommation intérieure de matières
    • Empreinte matières
    • Incorporation des matières premières de recyclage
  • Indicateurs qui Stagne :
    • Dépenses des ménages consacrées à l'entretien et à la réparation
    • Déchets mis en décharge
  • Indicateurs dont les Tendances sont non calculables
    • Licences d’Ecolabel européen
    • Projets d'écologie industrielle territoriale (EIT)
    • Gaspillage alimentaire
    • Emplois de la réparation et du recyclage

Comparaisons européennes

  • Consommation intérieure de matières en 2018
    • France : 11,6 t/hab
    • Europe : 13,5 t/hab
  • Productivité matières en 2018
    • France : 2,96 €/kg
    • Europe : 2,30 €/kg
  • Empreinte matières en 2018
    • France : 13,9t/hab
    • Europe : 14,0 t/hab
  • Licences d’Ecolabel européen en 2019
    • France : 342 licences pour 1/7 du PIB européen
    • Europe : 1 623 licences
  • Projets d'écologie industrielle territoriale (EIT) en 2020
    • France : 152 démarches
    • Europe : pas de données UE
  • Entreprises accompagnées par l'Ademe sur l'économie de la fonctionnalité en 2018
    • France : 174 entreprises
    • Europe : pas de données UE
  • Gaspillage alimentaire en 2016
    • France : 150 kg/an/hab
    • Europe : 173 kg/an/hab
  • Dépenses des ménages consacrées à l'entretien et à la réparation en 2019
    • France : 107 €/hab
    • Europe : pas de données UE
  • Déchets mis en décharge en 2018
    • France : 300 kg/an/hab
    • Europe : 316 kg/an/hab
  • Incorporation des matières premières de recyclage en 2017
    • France : 18,6%
    • Europe : 11,7%
  • Emplois de la réparation et du recyclage en 2017
    • France : 1,6 % de l'emploi total
    • Europe : 1,7 % de l'emploi total

Résumé

Qu’est-ce que le concept d’économie circulaire ?
Notion apparue dans les années 1970, l’économie circulaire est un système économique d’échange et de production qui, à tous les stades du cycle de vie des produits (biens et services), vise à augmenter l’efficacité de l’utilisation des ressources et à diminuer l’impact sur l’environnement, tout en développant le bien-être des individus. Depuis quelques années, diverses dispositions législatives assorties d’objectifs et de plans d’action cherchent à promouvoir ce type d’économie.

Quels sont les indicateurs permettant de suivre la circularité de l’économie ?
Onze indicateurs couvrant les sept piliers de l’économie circulaire visent à rendre compte de la circularité de l’économie française. Ces indicateurs actualisent, pour l’essentiel, ceux retenus dans la première publication de 2017, 10 indicateurs clés pour le suivi de l’économie circulaire.

Quelles sont les tendances observées sur l’ensemble des indicateurs étudiés ?
Globalement, la transition vers une économie circulaire semble commencer à s’opérer. Cependant, certaines améliorations apparaissent fragiles et sont à conforter: les indicateurs liés à notre consommation de matières s’améliorent sur le long terme, mais leur niveau reste fortement dépendant de la conjoncture. Le contexte international a également un impact majeur, comme en témoigne l’influence de la fermeture des frontières chinoises sur le taux de déchets mis en décharge. Les dépenses de réparation des ménages(appareils et équipements) augmentent moins vite que les dépenses dédiées à l’achat de biens neufs, bien qu’un recours plus fréquent à la réparation semble se dessiner. Si cela se confirme, il sera source d’emplois, non délocalisables pour la plupart. L’incorporation de matières premières de recyclage dans les processus de production progresse de manière générale, mais les évolutions positives ne concernent pas tous les matériaux et l’indicateur d’utilisation cyclique des matières à l’échelle de l’économie reste faible. Les déchets de plastiques et de déconstruction constituent des gisements de matières à mieux valoriser.

Aller plus loin