Derniers résultats

La pollution de l’air par le benzène (C6H6)

Environnement
Publié le 25/10/2021
En 2020, le seuil réglementaire européen fixé pour la protection de la santé à long terme pour le benzène est respecté sur l’ensemble des stations de mesure.

En 2020, les concentrations moyennes annuelles en C6H6 sont de 1,4 µg/m3 à proximité d’industries, de 1,2 µg/m3 à proximité du trafic routier et de 0,74 µg/m3 en fond urbain, zones éloignées de toutes sources directes de pollution en milieu urbain.

Les mesures comparables aux seuils réglementaires sont celles effectuées selon les types de surveillance les plus strictes en terme d’objectifs de qualité de la mesure et de couverture temporelle. Il s’agit des mesures dites fixes et indicatives. Les autres types de surveillance permettent d’estimer les ordres de grandeur des niveaux de concentrations. Ils sont regroupés sous le terme d’estimation objective. Ainsi en 2020, le seuil réglementaire annuel fixé à 5 µg/m3 pour la protection de la santé à long terme est respecté sur l’ensemble des stations de mesure. Par contre, une station de mesure, sous influence industrielle en Moselle, mesure une concentration annuelle en C6H6 supérieure à l’objectif de qualité fixé au niveau français (2 µg/m3). Une concentration annuelle en C6H6 supérieure à 2 µg/m3 a également été mesurée sur un site localisé dans l’agglomération de Lyon. Ce résultat ne peut être comparé à l’objectif de qualité car obtenu par estimation objective.

Sur le reste du territoire, les concentrations sont réparties de la manière suivante :
- entre 1,1 et 2 µg/m3 pour 42 % des stations ;
- inférieures ou égales à 1 µg/m3 pour 55 % des stations.