Derniers résultats

La pollution de l’air par l’ozone (O3)

Environnement
Publié le 21/10/2021
Les concentrations moyennes en ozone sont en hausse sur la période 2000-2020. Les dépassements des seuils réglementaires de qualité de l’air fixés pour la protection de la santé et pour la protection de la végétation sont en revanche moins fréquents. En 2020, les dépassements de ces deux seuils concernent les régions Auvergne - Rhône-Alpes, Bourgogne - Franche-Comté, Corse, Grand Est, Île-de-France, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Par ailleurs, un épisode de pollution d’ampleur nationale touche la France métropolitaine durant l’été 2020.

Les concentrations d’ozone (O3)

L’ozone se forme à partir d’autres polluants, émis par les activités humaines ainsi que par la végétation, combinés à l’activité solaire. La production d’O3 est d’intensité nettement plus importante en période estivale qu’en période hivernale. La météorologie, très variable en latitude, engendre des différences plus ou moins marquées selon la saison entre le Nord et le Sud. Ainsi, le quart sud-est de la France métropolitaine est touchée par les concentrations les plus élevées en O3. Les écarts en moyennes annuelles entre le sud-est et les autres régions sont d’environ une vingtaine de µg/m3.

Le pourcentage de stations de mesure pour lesquelles le seuil réglementaire de qualité de l’air fixé pour la protection de la santé est dépassé a globalement diminué sur la période 2000-2020 en fond urbain (zones éloignées de toutes sources directes de pollution en milieu urbain). Ce pourcentage a connu des fluctuations, en lien notamment avec les conditions climatiques. Les pourcentages les plus élevés ont été mesurés au milieu de la décennie 2000. Une stagnation est observée de 2010 à 2017 puis une hausse de 2018 à 2020. Le pourcentage de stations de mesure qui ne respectent pas le seuil réglementaire fixé pour la protection de la santé atteint 30 % pour la période 2018-2020.

 

Sur la période 2000-2020, les dépassements du seuil réglementaire de qualité de l’air fixé pour la protection de la végétation ont diminué en fond rural, zones éloignées de toutes sources directes de pollution en milieu rural. Le pourcentage de stations de mesure qui ne respectent pas ce seuil atteint 19 % pour la période 2016-2020.

Les concentrations d’ozone au regard de la réglementation pour la protection de la santé et de la végétation

Le seuil réglementaire de qualité de l’air fixé pour la protection de la santé pour l’ozone ne doit pas être dépassé plus de 25 jours en moyenne sur trois ans. Les régions du sud et de l’est de la France sont en moyenne les plus affectées par des concentrations élevées en ozone. Il n’en demeure pas moins que toutes les régions françaises sont susceptibles d’être ponctuellement concernées.

 

Pour la végétation, la réglementation fixe un seuil en moyenne sur cinq ans.

Les épisodes de pollution en ozone en France

Les épisodes de pollution à l’ozone interviennent de mai à septembre durant les périodes de fort ensoleillement.

Données

  • Données associées