Derniers résultats

Les énergies renouvelables en France en 2017 - Suivi de la directive 2009/28/CE relative à la promotion de l'utilisation des énergies renouvelables

Énergie
Publié le 16/10/2018
La part des énergies renouvelables dans la consommation finale brute d’énergie en France s’élève à 16,3 % en 2017, selon les estimations provisoires. La croissance des énergies renouvelables est importante depuis 2005, notamment avec le développement des biocarburants, de la biomasse solide, des pompes à chaleur, de l’éolien et, dans une moindre mesure, du photovoltaïque. En 2017, la part des énergies renouvelables progresse de 0,3 point, rythme plus faible que les années précédentes. Ce ralentissement s’explique en particulier par une hydraulicité en baisse, de moindres besoins de biomasse solide à usage de chauffage en raison de la douceur climatique et une consommation d’énergie en hausse. Afin d’atteindre l’objectif d’une part de 23 % dans la consommation finale brute à l’horizon 2020, le rythme de développement des énergies renouvelables reste à accélérer.
Renewables in France in 2017 - Monitoring of Directive 2009/28/EC on the promotion of the use of renewable energies

The share of renewables in the final gross energy consumption in France amounted to 16.3% in 2017, according to provisional estimates. The rise of renewable energies has been significant since 2005, in particular in biofuels, solid biomass, heat pumps, wind and, to a lesser extent, photovoltaic (solar). In 2017, the share of renewable energies was up by 0.3%, a slower rise than in previous years. This deceleration can be explained by a drop in hydropower, a lower need for solid biomass used for heating due to mild weather, and by increased energy consumption. In order to achieve the target of a 23% share in gross final energy consumption by 2020, the pace of growth of renewable energies needs to be accelerated.

Données

Télécharger le tableau de suivi de la directive énergies renouvelable en France 2005-2017.

Aller plus loin