Derniers résultats

Les externalités dans les transports en 2019

Transports
Publié le 16/11/2020
Les transports en France sont responsables de 31 % des émissions de gaz à effet de serre (GES). Dans le cadre de la stratégie nationale bas-carbone (SNBC), à l’horizon 2050, il est prévu que le secteur des transports n’émette plus aucun GES (hors soutes internationales pour les transports maritime et aérien). La diminution (- 3,1 %) des émissions de GES des voitures particulières (VP) est compensée par la hausse de celles des poids lourds (+ 5,8 %). La qualité de l’air à proximité du trafic routier s’est améliorée depuis 2000, avec notamment une baisse des concentrations en dioxyde d’azote (NO2). Néanmoins, les normes réglementaires en matière de particules de diamètre inférieur à 10 µm ne sont pas respectées sur certaines zones et concernent 2,7 % des stations de mesure situées à proximité du trafic routier en 2019.

Ces résultats sont extraits du Bilan annuel des transports en 2019.

Suite à l'intégration des données définitives de ponctualité dans le transport ferroviaire de voyageurs, la partie D5, concernant la qualité du service dans les transports a été actualisée.

Données

Télécharger les données des comptes de transport 2019 relatives aux externalités.

Aller plus loin