Les logements neufs

Logement
Publié le 24/10/2018
Écoquartier Parc Marianne à Montpellier
Écoquartier Parc Marianne à Montpellier - © © Terra/Arnaud Bouissou
Les statistiques de construction de logements sont élaborées à partir de Sit@del2, base de données qui rassemble des informations contenues dans les formulaires de permis de construire. Les séries retracent le nombre de logements et leur surface pour les différents types de logement (individuel pur, groupé, collectif, en résidence) et leur statut (permis autorisés et les permis mis en chantier). Le SDES publie également des résultats sur la commercialisation des logements neufs et sur le prix des terrains et du bâti pour les maisons individuelles.
  • Construction de logements : résultats à fin juillet 2022 (France entière)

    Accroche
    De mai à juillet 2022, les logements autorisés sont en net repli (- 11,8 %) par rapport aux trois mois précédents, où ils avaient connu une très forte augmentation (+ 20,3 %), en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables (CVS-CJO). Le nombre de logements autorisés au cours des trois derniers mois reste cependant bien supérieur (+ 9,4 %) à la moyenne des 12 mois précédant la crise sanitaire (mars 2019 à février 2020). L’effet du nombre exceptionnel de demandes de permis déposées en décembre 2021 est dépassé depuis fin mars pour les logements individuels purs, s’estompe progressivement pour les logements individuels groupés mais reste très élevé pour les logements collectifs ou en résidence.
    Au cours des trois derniers mois, on estime que les logements commencés ont diminué (- 2,1 %), de manière similaire aux trois mois précédents (- 1,9 %), en données CVS-CJO.

  • Liste des permis de construire et autres autorisations d’urbanisme

    Accroche
    Dans le cadre de l’ouverture des données publiques, le Service des données et études statistiques, SDES, met à disposition du public une large partie des informations concernant les autorisations d’urbanisme renseignées dans la base de données Sitadel. L’essentiel des données de cette base, alimentée par les collectivités territoriales et les directions départementales du territoire, est diffusé chaque mois en même temps que les statistiques sur la construction neuve (logements et locaux). Sont mises à disposition les autorisations d’urbanisme délivrées depuis 2013, qu’il s’agisse de permis de construire (PC) et de déclarations préalables (DP) créant au moins un logement, de permis de construire et de déclarations préalables de création ou d’extension de locaux non résidentiels, de permis d’aménager (PA) ou encore de permis de démolir (PD).


    Dernière mise à jour : 30 août 2022.
    Mise à jour mensuelle.
  • Commercialisation des logements neufs - Vente aux particuliers au 2e trimestre 2022

    Accroche
    Au deuxième trimestre 2022, 27 900 logements neufs ont été réservés par des particuliers et 28 700 logements neufs destinés à des particuliers ont été mis en vente, soit respectivement 13,0 % et 11,7 % de moins qu’au deuxième trimestre 2021. Le deuxième trimestre 2021 avait en effet des niveaux élevés de mises en vente et de réservations, correspondant en partie à un rattrapage après les périodes de confinement sanitaire de 2020. Les réservations et mises en vente n’ont toutefois pas retrouvé leur niveau d’avant-crise : elles sont inférieures respectivement de 20,4 % et 17,1 % aux niveaux du deuxième trimestre 2019. L’encours de 94 500 logements disponibles augmente de 4,0 % par rapport à celui du trimestre dernier qui avait atteint un niveau parmi les plus bas des dix dernières années.

  • Commercialisation des logements neufs - Vente aux institutionnels au 2e trimestre 2022

    Accroche
    Au deuxième trimestre 2022, les ventes en bloc s’élèvent à 5 900 logements neufs, soit 17,1 % des réservations de logements neufs. Ces réservations sont en forte baisse par rapport au deuxième trimestre 2021 (- 41,8 % ) : leur niveau constitue un point bas par rapport aux deuxièmes trimestres 2019 ou 2020. L’acquisition de logements par les bailleurs sociaux a en effet chuté ce trimestre (- 54,6 % par rapport au deuxième trimestre 2021). Les ventes aux institutionnels restent toutefois principalement réalisées par des bailleurs sociaux (58 % au deuxième trimestre 2022) mais cette part est tendanciellement à la baisse depuis plusieurs trimestres. La baisse des ventes en bloc concerne toutes les zones géographiques. Elle est cependant particulièrement élevée dans les zones B1, B2 et C, les moins tendues sur le marché immobilier.

  • Le prix des terrains et du bâti pour les maisons individuelles en 2020

    Accroche
    En 2020, le prix moyen du mètre carré de terrain acheté pour faire construire une maison individuelle en France est de 91 euros, en hausse de 3,7 % par rapport à 2019. Avec une superficie moyenne des terrains achetés de 924 m² (- 1,2 %), le prix d’achat moyen des terrains augmente de 2,5 % pour s’établir à 84 100 euros. Dans les projets de construction, le coût moyen de la maison est de 183 300 euros, pour une surface de plancher moyenne de 120 m². La progression du coût moyen s’accélère (+ 3,8 % en 2020, après + 2,4 % en 2019). Pour les terrains achetés en 2020, l’investissement total (maison et terrain) s’élève en moyenne à 261 700 euros, en hausse de 3,2 % par rapport à 2019. L’achat du terrain représente un tiers de cet investissement. Un peu plus de neuf ménages sur dix ayant reçu l’autorisation de construire une maison individuelle souhaitent en faire leur résidence principale en 2020. Parmi ceux-ci, 40 % sont déjà propriétaires d’un logement.

  • La base de données Sitadel2 : méthodologie

    Accroche
    Les données de Sitadel2 proviennent des formulaires de permis de construire. Tout pétitionnaire projetant une construction neuve ou la transformation d’une construction nécessitant le dépôt d’un permis de construire, doit remplir un formulaire relatif à son projet et le transmettre à la mairie de la commune de localisation des travaux. Le projet de permis est traité par les services instructeurs (État, collectivité territoriale) dont relève la commune. Suite à son autorisation, le pétitionnaire pourra soit démarrer les travaux et déclarer l’ouverture de son chantier (DOC) soit abandonner son projet (et demander l’annulation). La fin des travaux est signalée par une déclaration spécifique (DAACT), à partir de laquelle est vérifiée la conformité au projet initial.