Derniers résultats

Les prix des produits pétroliers en 2020 : la crise sanitaire a tiré les prix à la baisse

Énergie
Publié le 12/03/2021
La crise sanitaire et économique mondiale a entraîné une chute sans précédent de la demande mondiale de pétrole. Dans ce contexte, les cours se sont effondrés à la fin de l’hiver et au début du printemps 2020, avant de se redresser progressivement au cours des mois suivants. En moyenne sur l’année 2020, le cours du baril de Brent s’élève ainsi à 42 $, contre 64 $ un an plus tôt. Exprimé en euros, le prix du pétrole brut importé par la France baisse de 33 % en 2020 par rapport à 2019. Dans son sillage, le prix des importations de produits pétroliers raffinés, majoritairement constituées de gazole et de fioul domestique, diminue en moyenne de 30 %. Ces baisses se sont répercutées dans les prix TTC de la plupart des produits finis, qui diminuent toutefois proportionnellement moins en raison du rôle amortisseur de la fiscalité. Les baisses s’élèvent ainsi à 13 % pour le gazole, 10 % pour les supercarburants et à près de 20 % pour le fioul domestique et le fioul lourd.

Données

Les données, sous forme de tableaux et de graphiques, présentent respectivement :

  • le cours moyen mensuel du baril de Brent daté
  • les prix moyens à l'importation du pétrole brut
  • les prix moyens des produits raffinés à l’importation et à l’exportation
  • les prix à la consommation des carburants (biocarburants inclus)
  • l'évolution du prix TTC des carburants
  • les prix à la consommation des combustibles pétroliers
  • l'évolution des prix TTC du fioul domestique, du propane et du butane

Aller plus loin