Derniers résultats

Motorisations des véhicules légers neufs - Émissions de CO2 et bonus écologique - Mars 2019

Transports
Publié le 03/04/2019
En mars 2019, la part du diesel dans les immatriculations de voitures particulières neuves repart à la baisse (- 1,9 point), à 33,8 %, tandis que celle des motorisations essence renoue avec la croissance (+ 2 points), à 59,6 %. Les motorisations alternatives sont quasi stables à 6,4 % des ventes.
Le recul de la part des voitures hybrides, à 4,3 % des immatriculations (- 0,5 point), est compensé par la hausse de celle des voitures électriques à 2,1 % (+ 0,4 point).
Les émissions moyennes de CO2 des voitures neuves augmentent, à 112,4 g/km, de même que la part des voitures affectées d’un malus, qui s’établit à 35,6 % (+ 0,8 point par rapport à février).

Données

Immatriculations mensuelles de voitures particulières neuves par motorisation en France métropolitaine.

Méthodologie

S'informer sur la méthodologie

Résultats des mois précédents

fin
fin
fin

Aller plus loin