Derniers résultats

Nouveau zonage d'exposition au retrait-gonflement des argiles : plus de 10,4 millions de maisons individuelles potentiellement très exposées

Environnement
Publié le 23/06/2021
Les mouvements de sol induits par le retrait-gonflement des argiles et amplifiés par les épisodes de sécheresse constituent un risque majeur en raison des dégâts matériels qu’ils provoquent. Ce phénomène représente 20 % des arrêtés de catastrophe naturelle et 36 % des coûts d’indemnisation. L’exposition forte ou moyenne au retrait-gonflement des argiles concerne 48 % des sols métropolitains. De nouvelles dispositions réglementaires de prévention du risque de sécheresse géotechnique s’appliquent dans ces zones (article 68 de la loi Elan). 10,4 millions de maisons individuelles y sont présentes, dont près de la moitié bâties après 1976. Leur répartition selon les périodes de construction révèle des disparités territoriales.
Le SDES a mis à jour l'indicateur d’exposition des maisons individuelles au retrait-gonflement des argiles par commune, qu'il avait produit en 2017, pour tenir compte du nouveau zonage de l'aléa prévu dans le cadre de la loi Elan.

En 2017, le SDES a produit un indicateur d’exposition des maisons individuelles au retrait-gonflement des argiles par commune, à la demande de la DGPR, et dans le cadre de sa participation à l’Observatoire national des risques naturels (ONRN). Cet indicateur rend compte de l’exposition des maisons individuelles au phénomène de retrait-gonflement des argiles au regard de leur localisation sur le territoire des communes en France métropolitaine.

Sa mise à jour en 2021 tient compte du nouveau zonage de l'aléa réalisé dans le cadre de la loi Elan - exposition du territoire au RGA (BRGM, 2019) et de quatre périodes de construction : avant 1921, entre 1921 et 1945, entre 1946 et 1975, après 1975.

Au-delà de la description des croisements géomatiques entre l’exposition et la localisation des maisons individuelles, la note méthodologique restitue l’ensemble des résultats cartographiques et statistiques.

Données clés

Part des maisons individuelles construites après 1976 exposées au retrait-gonflement d'argiles

Copyright - © SDES, 2021.

 

Nombre de maisons individuelles selon les zones d’exposition au RGA, agrégées pour la France métropolitaine

Copyright - © SDES, 2021.

 

Données communales et départementales

En 2021, l’exposition des maisons individuelles au RGA a été calculé par le SDES pour alimenter les indicateurs de l’ONRN.

Les données sont agrégées par communes et les éléments suivants sont pris en compte :

- l'utilisation du nouveau zonage de l'aléa réalisé dans le cadre de la loi Elan - exposition du territoire au RGA (BRGM, 2019) ;

- la  complétude de l’analyse en désagrégeant les données relatives au nombre de maisons individuelles construites dans les zones exposées au RGA par périodes de construction de ces maisons.

Aller plus loin

Voir aussi