Parc et immatriculations des véhicules routiers

Transports
Publié le 16/04/2020
Motorisations & Tramway à Grenoble - © Arnaud Bouissou - Terra / MTES
Au 1er janvier 2021, le parc automobile français se compose de 38,3 millions de voitures particulières, 5,9 millions de véhicules utilitaires légers (VUL), 600 000 poids lourds et 94 000 autobus et autocars en circulation.

  • Immatriculations de voitures particulières neuves en novembre 2021

    Accroche
    En novembre 2021, les immatriculations de voitures particulières neuves, hors véhicules des domaines, véhicules militaires et transit temporaire, baissent de 0,2 % par rapport au mois précédent, en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables (122 100 véhicules contre 122 400 en octobre 2021).

  • Motorisations des véhicules légers neufs - Émissions de CO2 et bonus écologique - Novembre 2021

    Accroche
    En novembre 2021, la part des motorisations essence dans les immatriculations de voitures neuves augmente de 0,8 point, à 36,7 % alors que celle du diesel baisse de 1,0 point, à 18,4 %.
    La part des hybrides non rechargeables est en baisse (17,9 % de part de marché, soit - 0,5 point).
    Les ventes de voitures électriques et hybrides rechargeables sont en hausse : 13,6 % du marché, soit + 0,4 point pour les électriques et 9,9 % du marché, soit + 0,2 point pour les hybrides rechargeables.
    Les ventes de voitures gaz et autres, essentiellement des hybrides essence-GPL, sont quasi stables, à 3,6 % du marché (4 300 unités).
    Les émissions moyennes de CO2 des voitures neuves sont de nouveau en baisse et s’établissent à 101,0 g/km. La part des voitures soumises au malus écologique baisse à 23,4 %.
  • Essor des ventes de voitures neuves à motorisations alternatives en 2020

    Accroche
    En 2020, le marché de l’automobile neuve est marqué par la crise sanitaire, avec une chute des ventes de voitures neuves de 25 % par rapport à 2019. Il évolue également fortement dans sa composition, avec l’essor des motorisations alternatives (hybrides rechargeables et électriques) au détriment des motorisations thermiques (diesel et essence). Ainsi, pour la première fois, les ventes de voitures électriques dépassent les 100 000 unités.
  • Données sur le parc automobile français au 1er janvier 2021

    Accroche
    Au 1er janvier 2021, le parc automobile se compose de 38,3 millions de voitures particulières, 5,9 millions de véhicules utilitaires légers (VUL), 600 000 poids lourds et 94 000 autobus et autocars en circulation.
    Le SDES met à disposition des statistiques du parc automobile qui fournissent les données suivantes :
    - le genre : voitures particulières, VUL, poids lourds, autobus et autocars ;
    - la localisation : région, département, commune ;
    - les caractéristiques techniques du véhicule : motorisation, âge, vignette Crit’Air, poids total autorisé en charge (PTAC) ;
    - les caractéristiques de l’utilisateur : ménages, entreprises, administrations, et secteurs d’activité.
  • Le parc de véhicules selon leur catégorie Crit’Air dans les zones à faibles émissions (ZFE)

    Accroche
    En application du décret publié le 16 septembre 2020, onze zones à faibles émissions mobilité (ZFE-m) devraient être en place en France d’ici la fin 2021. À cela s’ajoutent 12 territoires déjà engagés dans une réflexion autour de la mise en place d’une ZFE. Pour chaque territoire concerné, des estimations communales du parc roulant des véhicules au 1er janvier 2021, selon leur catégorie Crit’Air sont mises à disposition par le SDES. La catégorie Crit’Air à laquelle le véhicule est éligible est définie à partir de son carburant et de son année de mise en circulation. Sur les 8,1 millions de voitures des résidents d’intercommunalités concernées à plus ou moins long terme par la mise en place d’une ZFE-m, 30,1 % relèvent de la vignette Crit’Air « zéro émission » ou Crit’Air 1. Les voitures les plus polluantes, relevant d’une vignette Crit’Air 5 ou trop anciennes pour bénéficier d’une vignette, représentent 4 % du parc. Si l’on ajoute les vignettes Crit’Air 4, ce taux passe à 10,1 %.
  • 38,2 millions de voitures en circulation en France

    Accroche
    Au 1er janvier 2020, 38,2 millions de voitures sont en circulation en France. Elles ont un âge moyen de 10,2 ans. La part des voitures diesel dans le parc (58,7 %) diminue, mais reste majoritaire. Les motorisations dites « alternatives » représentent 2,3 % du parc. Plus du tiers des voitures en circulation est éligible à la vignette Crit’air2.
  • 6 millions de véhicules utilitaires légers en circulation au 1er janvier 2020

    Accroche
    Au 1er janvier 2020, 6 millions de véhicules utilitaires légers (VUL) sont en circulation en France. Ce sont essentiellement des camionnettes (78 % du parc). La part du diesel dans le parc est prédominante, avec 95 % du parc. Près de la moitié du parc relève de la vignette Crit’air 2. Les utilisateurs de VUL sont à 46 % des particuliers ou des artisans.
  • Le parc de poids lourds en circulation est stable au 1er janvier 2020

    Accroche
    Au 1er janvier 2020, le parc de poids lourds s’élève à un peu plus de 600 000 véhicules, dont environ 300 000 camions. La moitié des poids lourds a moins de 6 ans. Ils roulent à 99 % au diesel et relèvent à 45 % de la vignette Crit’air 2.
    Les entreprises du secteur des transports exploitent un tiers des poids lourds avec des disparités importantes selon le type de véhicules.
  • 69 000 autocars en circulation au 1er janvier 2020

    Accroche
    Au 1er janvier 2020, le parc roulant des autocars s’élève à 69 050 unités contre 67 180 un an plus tôt (+ 2,8 %). Il est en augmentation presque chaque année depuis 2011, date à laquelle a débuté le calcul des parcs roulants d’autocars.
  • Données sur les immatriculations des véhicules

    Accroche
    Ces résultats présentent des statistiques sur le nombre de véhicules immatriculés en France, neufs ou d’occasion et selon leur genre (voitures, poids lourds, véhicules utilitaires légers…), leur motorisation ainsi que le statut de l’utilisateur. Ces données concernent l’ensemble de la France, y compris les DOM, et permettent une consultation par région et par département.

    Dernières données disponibles : année 2020.
    Mise à jour annuelle.
  • Les deux-roues motorisés : à chaque âge, son usage et ses dangers

    Accroche
    En France, les deux-roues motorisés ont parcouru 11 milliards de kilomètres entre mars 2011 et mars 2012. Les cyclomotoristes utilisent leur véhicule pour tous les usages quotidiens, parcourant en moyenne 2 638 km par an. La moitié d’entre eux a moins de 25 ans. Les motocyclistes, plus âgés, parcourent 3 036 km par an. Une motocyclette sur deux est principalement destinée aux loisirs, et ce d’autant plus que la cylindrée est importante. Parmi l’ensemble des deux-roues, deux véhicules sur trois sont notamment utilisés pour les déplacements domicile-travail ou études. Cet usage pallie souvent le manque de transports en commun, en particulier dans les couronnes urbaines. En conduisant un deux-roues motorisé, le risque d’être tué est 27 fois plus élevé qu’en voiture. Les cyclomotoristes sont 3,3 fois plus accidentés que les motocyclistes.
  • Les deux-roues motorisés au 1er janvier 2012

    Accroche
    Au 1er janvier 2012, 3,6 millions de deux-roues motorisés (2RM) sont en circulation en France, hors véhicules de 30 ans et plus ou de type tout-terrain. Ces véhicules ont un âge moyen de 7,6 ans mais 43 % ont moins de 5 ans.