Derniers résultats

Prix de l'électricité en France et dans l'Union européenne en 2019

Énergie
Publié le 25/06/2020
Le prix moyen de l’électricité pour les ménages français augmente de 3,8 % en 2019, à un rythme supérieur à l’inflation générale. Cette hausse est principalement liée aux mouvements des tarifs réglementés de vente d’électricité intervenus entre 2018 et 2019. Même si l’écart tend à se réduire, les ménages français paient l’électricité moins cher, en moyenne, que les ménages des autres pays d’Europe de l’Ouest. Le prix hors TVA de l’électricité pour les entreprises françaises augmente de 6,8 % en 2019. Les entreprises consommant les plus gros volumes bénéficient de prix sensiblement plus bas que les petits consommateurs et cet écart tend à s’accroître. Le prix de l’électricité pour les entreprises en France reste compétitif en Europe, notamment par rapport aux autres grands pays d’Europe de l’Ouest.

The price of electricity in France and in the European Union in 2019

The average price of electricity for French households increased by 3.8% in 2019, at a faster rate with overall inflation. This increase was mainly due to changes made in the regulated electricity tariffsin 2018 and 2019. Even though the difference has a tendency to drop, French households pay less for electricity on average, compared with households from other Western European countries.
The price of electricity (not including VAT) for French businesses increased by 6.8% in 2019. The businesses which consume the most benefit from much lower prices than consumers who use smaller amounts and this difference has a tendency to increase. The price of electricity for French businesses remains competitive in Europe, notably compared with other major countries in Western Europe.

Données clés

Le prix de l'électricité en France reste de 14 % inférieur à la moyenne de l’Union européenne, mais cet écart, qui était de 28 % en 2008, tend à se réduire. La France se classe au 16e rang des pays où l’électricité est moins chère. Elle est devancée par tous les pays d’Europe de l’Est, mais est en revanche mieux positionnée que la plupart des pays d’Europe de l’Ouest. Le prix payé par les ménages est ainsi plus bas en France qu’au Royaume-Uni (205 €/MWh), en Espagne (223 €/MWh), en Italie (236 €/MWh) et en Allemagne (287 €/MWh), pays d’Europe où l’électricité domestique est la plus chère.

Enquête transparence des prix du gaz et de l'électricité ; Eurostat. - © source : SDES

Méthodologie

Afin de répondre aux exigences du règlement européen du 26 octobre 2016 sur la transparence des prix du gaz et de l’électricité au consommateur final pour la France, le SDES réalise une enquête semestrielle auprès des fournisseurs sur leurs prix de vente. Cette enquête touche à la fois les marchés des résidentiels et non-résidentiels. Le marché non-résidentiel est entendu au sens large : il s’agit de l’ensemble des clients professionnels, c’est-à-dire qui ne sont pas des ménages.

Voir la description de l'enquête.

Données

  • Données sur l'évolution du prix de l’électricité en France et dans l’Union européenne, ainsi que l'évolution de son niveau de consommation, pour les ménages et pour les entreprises, de 2007 à 2019.
  • Données détaillées sur le prix de l'électricité, sa décomposition, et ses composantes, pour les ménages et les entreprises en 2019.