Accès rapides : vers le site web du ministère
> Recherche avancée

Ministère de la Transition
écologique et solidaire

Commissariat général au Développement durable

OBSERVATION ET STATISTIQUES

Indicateurs & Indices

> Retour accueil de la rubrique

Développement durable

INDICATEURS NATIONAUX DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE VERS UN DÉVELOPPEMENT DURABLE (INDICATEURS SNTEDD 2015-2020)

Retour à la liste d'indicateurs

Espérance de vie : disparités par catégories socio-professionnelles, disparités régionales, femmes-hommes

Axe 3 - Prévenir et réduire les inégalités environnementales, sociales et territoriales

 

L’espérance de vie à la naissance, en amélioration continue depuis le début de la série, connait un léger recul en 2015. Cette diminution s'explique pour l'essentiel par la hausse de la mortalité après 65 ans enregistrée en 2015. Les écarts d’espérance de vie à la naissance entre hommes et femmes demeurent importants mais se réduisent, plus significativement encore lorsqu’il s’agit d’espérance de vie en bonne santé. Les disparités territoriales sont beaucoup plus fortes chez les hommes que chez les femmes.

Graph : Espérance de vie et espérance de vie en bonne santé

Carte : Espérance de vie des femmes en 2014

Carte : Espérance de vie des hommes en 2014

Enjeux
Prévenir et réduire les inégalités environnementales, sociales et territoriales constitue l’une des priorités de la stratégie nationale de transition écologie vers un développement durable. L’observation des disparités de l’espérance de vie à la naissance entre territoires, sexes ou catégories sociales permet de caractériser les inégalités sanitaires, en lien avec les inégalités sociales, économiques, de conditions de vie ou d’accès aux services de santé.


Analyse
Les écarts d’espérance de vie à la naissance entre hommes et femmes sont importants : 85,1 années pour les femmes et 79 années pour les hommes en 2015. L’augmentation de l’espérance de vie a été plus rapide pour les hommes que pour les femmes ces 10 dernières années à la faveur d’une réduction des écarts entre hommes et femmes.
Les écarts d’espérance de vie entre les hommes et les femmes sont partout en faveur des femmes et varient presque du simple au double selon les départements (de 4,7 années dans les Hautes-Alpes à 7,9 années dans la Creuse en 2014) plus accentués quand l’espérance de vie est faible.
Les écarts d'espérance de vie par catégories sociales sont plus marqués chez les hommes que chez les femmes. Au milieu des années 2000, les cadres hommes avaient une « espérance de vie à 35 ans » de 47 ans contre seulement 41 ans pour les ouvriers. L’écart était deux fois moindre entre les femmes cadres et ouvrières (respectivement 52 et 49 ans).
En France métropolitaine, en 2013, l’espérance de vie en bonne santé est estimée à 64,2 ans pour les femmes et à 63,4 ans pour les hommes. C’est un résultat comparable à celui de pays voisins, mais un peu inférieur aux pays nordiques.

Pour en savoir plus

  • www.insee.fr, thème Population Insee Première « L’espérance de vie s’accroît, les inégalités sociales face à la mort demeurent », n°1532 octobre 2011.  « Bilan démographique 2014 : des décès moins nombreux », n° 1532, janvier 2015

Mis à jour le 23/01/2017

http://www.gouvernement.fr http://www.legifrance.gouv.fr/ http://www.service-public.fr/ http://www.france.fr/ http://www.data.gouv.fr/