Les entreprises du BTP

Logement
Publié le 17/10/2018
Chantier d'aménagement urbain Clichy-Batignolles
Chantier d'aménagement urbain Clichy-Batignolles
© Terra/Arnaud Bouissou
Ce dossier comprend des statistiques relatives à l’activité économique des entreprises du bâtiment et des travaux publics (BTP) : conjoncture du marché du travail, données structurelles, ou encore les résultats d’enquêtes thématiques, avec en particulier la reconstitution du circuit suivi par les déchets des chantiers du BTP, depuis leur prise en charge sur site jusqu’à leur exutoire final.
  • Le recyclage des déchets produits par l'activité de BTP en 2014

    Accroche
    En 2014, les établissements du BTP ont géré 227,5 millions de tonnes de déchets et déblais. Ces déchets, qui proviennent en grande partie des chantiers, et en particulier des chantiers de travaux publics et génie civil, ont été recyclés à hauteur de 69 % de leur poids.
    Les actions des établissements du BTP en faveur du recyclage et de la valorisation matière des déchets du secteur ont permis ces dernières années une forte progression du recyclage, en particulier des déchets inertes (+ 12 points entre 2008 et 2014).
    Les déchets et déblais principaux de chantier totalisent 81 % du poids total de déchets gérés. Ils incluent une majorité de terres et cailloux non pollués (62 % de l'ensemble) mais aussi les déchets de béton et les matériaux de démolition de chaussée. Ces familles de déchets sont celles qui présentent les meilleurs taux de recyclage.
  • L'activité des ouvriers sur les chantiers du BTP au troisième trimestre 2018

    Accroche
    Au troisième trimestre 2018, les heures totales travaillées sur les chantiers du BTP sont en léger retrait de - 1,6 % par rapport au troisième trimestre 2017. Les effectifs en ouvriers permanents fléchissent sur une année ( - 0,9 %). Le nombre d'heures travaillées par ouvrier permanent progresse faiblement (+ 0,8 %).
  • Performance énergétique des bâtiments : l’anticipation des entreprises en 2011

    Accroche
    En 2011, les entreprises de la construction sont à la veille de l’entrée en vigueur de la réglementation thermique 2012. Face aux objectifs de réduction de la consommation énergétique des bâtiments du Grenelle de l’environnement, certaines ont déjà commencé à anticiper la nouvelle réglementation en mettant en œuvre des prestations d’économie d’énergie ou d’eau dites « performantes » c’est-à-dire qui vont au-delà de ce qui est imposé par la réglementation thermique 2005. En 2012, Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie a réalisé une enquête afin de caractériser ces entreprises et de mesurer l’anticipation de la nouvelle réglementation.