Autres transports de marchandises

Transports
Publié le 04/12/2018
Cargo porte-conteneurs sur un fleuve
© Pixabay
Le transport routier de marchandises représente 89 % du transport terrestre hors oléoducs. La part du transport ferroviaire a fortement baissé entre 2000 et 2011, passant de 16,8 % en 2000 à 9,9 % en 2011. Depuis, elle est quasi stable à ce niveau, sauf en 2015 où elle était repartie à la hausse. La part du fluvial, qui avait légèrement progressé entre 2006 et 2010, passant de 2,1 à 2,4 %, s’était stabilisée à ce niveau jusqu’en 2015. En 2016 et 2017 elle décroît en raison de la baisse structurelle du transport de combustibles minéraux.
  • Indices des prix du transport de fret et de l’entreposage au premier trimestre 2019

    Accroche
    Au premier trimestre 2019, l’évolution des prix est modérée pour le transport ferroviaire et le transport routier (+ 0,2 %), tandis que les autres secteurs ont une évolution plus marquée. Les prix du transport aérien connaissent la plus forte augmentation de ce trimestre (+ 1,5 %). À l’inverse les prix du transport maritime diminuent sensiblement (- 2,9 %). Dans les activités logistiques, les prix de l’entreposage progressent (+ 1,0 %) comme pour la manutention (+ 0,7 %). Dans le même temps, les prix des autres services de poste et de courrier décroissent (- 0,4 %) et ceux de la messagerie-fret express sont quasi stables (+ 0,1 %).

  • Une conjoncture des transports bien orientée au premier trimestre 2017

    Accroche
    Au premier trimestre 2017, le volume de la production marchande de transport augmente (+ 0,4 %). Il est porté par le transport de marchandises (+ 1,3 %), le transport de voyageurs progresse légèrement (+ 0,3 %). Les services auxiliaires stagnent (0,0 %).
    L’emploi salarié hors intérim des entreprises du transport et de l’entreposage augmente un peu plus qu’au trimestre précédent. La croissance de l’emploi intérimaire est deux fois plus faible qu’à fin 2016.

Aller plus loin