Autres transports de marchandises

Transports
Publié le 04/12/2018
Cargo porte-conteneurs sur un fleuve - © © Pixabay
Le transport routier de marchandises représente 89 % du transport terrestre hors oléoducs. La part du transport ferroviaire a fortement baissé entre 2000 et 2011, passant de 16,8 % en 2000 à 9,9 % en 2011. Depuis, elle est quasi stable à ce niveau, sauf en 2015 où elle était repartie à la hausse. La part du fluvial, qui avait légèrement progressé entre 2006 et 2010, passant de 2,1 à 2,4 %, s’était stabilisée à ce niveau jusqu’en 2015. En 2016 et 2017 elle décroît en raison de la baisse structurelle du transport de combustibles minéraux.
  • Indices des prix du transport de fret et de l'entreposage au quatrième trimestre 2020

    Accroche
    Au quatrième trimestre 2020, les prix du transport maritime (+ 8,7 %) et du transport aérien (+ 2,4 %) augmentent tandis que ceux du transport ferroviaire (+ 0,1 %) et ceux du transport routier (- 0,1 %) stagnent. Dans le même temps, dans les activités logistiques, les prix sont en hausse tant pour l’entreposage (+ 1,3 %) que pour la manutention (+ 3,0 %). En moyenne sur l’année 2020, les prix du transport aérien augmentent fortement par rapport à 2019 (+ 35,5 %) mais sur des volumes extrêmement réduits en raison de la crise sanitaire. En 2020, les prix du transport ferroviaire (+ 2,4 %) et du transport maritime (+ 5,7 %) sont en hausse tandis que les prix du transport routier baissent (- 1,1 %). Dans les activités logistiques, en moyenne annuelle, les prix de l’entreposage (+ 0,3 %) et ceux de la manutention (+ 0,5 %) augmentent légèrement en 2020.

  • Le transport des marchandises en 2019

    Accroche
    En 2019, le transport terrestre de marchandises est en hausse de 2,8 %.
    Le transport routier progresse de 2,8 % et le transport ferroviaire de 1,7 %. Le transport fluvial augmente fortement en 2019, de 9,8 %. Les quantités traitées dans les ports français, 360,0 millions de tonnes (346,7 en métropole), sont en baisse en 2019 (- 2,2 %). Depuis 2014, elles augmentent de 0,8 % en moyenne annuelle. Le fret aérien demeure quant à lui très faible en tonnage : 2,4 millions de tonnes de marchandises (fret et poste) sont traitées dans les aéroports français en 2019. Il concerne essentiellement le transport international de marchandises (90 % de l’ensemble).

    Ces résultats sont extraits du Bilan annuel des transports en 2019.

Aller plus loin