Transport routier de marchandises (TRM social)

Transports
Publié le 13/11/2018
Le chauffeur note le poids collecté et l'état du conteneur qu'il transporte
© Terra/Arnaud Bouissou
Fin 2016, 390 000 personnes sont salariées dans le transport routier de fret élargi. Ce secteur représente 34,2 % des salariés des transports et de l’entreposage et atteint son niveau le plus haut depuis 20 ans.
  • Bilan social annuel du transport routier de marchandises - Édition 2018

    Accroche
    Créé en 1994-1995 pour répondre à la demande des partenaires sociaux, le bilan social annuel du transport routier de marchandises offre, pour le secteur des transports routiers de marchandises, un cadrage économique ainsi que des données et analyses sur l’évolution des emplois, du marché du travail, des revenus, de la formation des salariés et des accidents. Il vise à établir un diagnostic objectif nécessitant exhaustivité des approches et mobilisation du plus grand nombre de sources d’information. Instrument de connaissance des conditions sociales de l’activité du transport routier de marchandises, il a pour ambition d’être utile à l'ensemble des parties prenantes du secteur et en particulier aux partenaires sociaux du transport routier de marchandises, en fournissant les compléments contextuels utilisés dans le dialogue social.
  • La durée de service des conducteurs routiers de fret poids lourds en 2017

    Accroche
    En 2017, le temps de service des conducteurs de poids lourds, salariés des secteurs du transport routier de marchandises, est de 45 heures et 5 minutes en moyenne par semaine complète et de 8 heures et 49 minutes par jour travaillé. Il diminue de 45 minutes par rapport à 2016 en rythme hebdomadaire, cette forte baisse concernant principalement les conducteurs sur courte distance. La part de ceux effectuant moins de 39 heures de service hebdomadaire s’accroît nettement. À l’inverse, parmi les grands routiers, la part de ceux effectuant au moins 48 heures par semaine progresse. Le temps hebdomadaire consacré à la conduite se replie, de 25 minutes en courte distance et de 5 minutes pour les grands routiers. La distance moyenne parcourue quotidiennement par les conducteurs en 2017 s’établit à 359 kilomètres. Elle diminue de 5 kilomètres en un an, et se situe en dessous de sa moyenne des cinq dernières années.
  • Les chauffeurs routiers du transport de marchandises pour compte propre

    Accroche
    Fin 2013, on compte en France métropolitaine 592 700 postes de conducteurs de transport routier de marchandises dans les entreprises du secteur privé et semi-public. Les problématiques d’équilibre de la pyramide des âges, de transmission des savoirs, de féminisation des postes, peuvent être lues en tenant compte de la diversité des secteurs d’activités employant des conducteurs routiers.
  • Dix ans d’évolution de l’emploi dans le transport routier de voyageurs : plus de salariés et plus de temps partiels

    Accroche
    En dix ans (2002-2012), les effectifs salariés des entreprises du transport routier de voyageurs progressent de 39,3 %, sous l’effet de l’augmentation du nombre de voyageurs transportés. Le temps partiel, très fréquent dans ce secteur, continue à se développer. La croissance des effectifs salariés ne s’accompagne pas d’un rajeunissement de la profession qui reste âgée et le taux de féminisation stagne depuis 2009, après une forte progression. Les salaires nets augmentent faiblement. Le nombre de demandeurs d’emploi dans les métiers du transport de voyageurs s’accroît cependant nettement depuis 2008. La progression du nombre de formations délivrées, soit initialement, soit par reconversion de professionnels venus du transport de marchandises, témoigne du besoin de main-d’œuvre qualifiée.
  • Les conditions de travail des conducteurs routiers salariés du transport routier de marchandises : résultats des enquêtes 2006 à 2008

    Accroche
    Les conditions de travail spécifiques aux conducteurs routiers - travailleurs mobiles et en milieu « ouvert » - sont difficilement abordées avec les enquêtes générales sur les conditions de travail telles celles organisées et exploitées par la direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques du ministère des affaires sociales, du travail et de la solidarité. Ces dernières sont réalisées en complément de l’enquête emploi de l’Insee. De plus, elles sont généralement diffusées en agrégeant l’ensemble du secteur des transports qui compte des mobiles également parmi le personnel du transport aérien, maritime ou ferroviaire.