Les multiples valeurs de la forêt française

Environnement
Publié le 01/08/2005
La forêt offre une multitude de biens et de services dont la valeur est déterminée ou non par un marché. La valeur du bois, calculée à travers la production vendue, s’élève à 1 340 millions d’euros. Cependant, d’autres fonctions de la forêt concourent à sa valeur, et pour certaines, bien au-delà de cette valeur de marché. L’évaluation de ces productions non marchandes nécessite alors diverses méthodes. Elles sont hétérogènes, ce qui rend difficile l’établissement d’une valeur monétaire complète. Ainsi, les « menus produits forestiers » (plantes aromatiques, végétation à vocation décorative, chasse…) sont estimés par les ventes de l’ONF, des enquêtes… La séquestration du carbone est évaluée à partir du marché des droits d’émissions de CO2 (de 351 à 820 millions d’euros) et les activités récréatives, par des enquêtes de fréquentation (jusqu’à 2 milliards d’euros).

Aller plus loin