Derniers résultats

L'irrigation des surfaces agricoles : évolution entre 2010 et 2020

Environnement
Publié le 15/02/2024
En 2020, l’eau prélevée pour l’irrigation en France métropolitaine représente environ 10 % des prélèvements totaux réalisés en eaux superficielles et souterraines. Cette eau a servi à irriguer 1,8 million d’hectares (ha), soit 6,8 % de la surface agricole utile (SAU). Si les exploitations maraîchères et horticoles sont les plus équipées en système d’irrigation (51 % d’entre elles), ce sont les cultures de maïs qui mobilisent le plus de surfaces irriguées (38 %) devant le blé (12 %) et les légumes frais, fraises et melons (9 %). L’évolution des conditions climatiques a conduit les agriculteurs à s’équiper davantage, avec une augmentation moyenne des surfaces irrigables de 23 % entre 2010 et 2020. Cette augmentation a été particulièrement forte dans le nord de la France.

L'essentiel en infographie

Les principaux chiffres relatifs à l'irrigation des surfaces agricoles en 2020

© SDES

L’irrigation des surfaces agricoles en 2020

 

Combien d’eau utilise-t-on pour l’irrigation ?

  • Usages industriels : 8 %
  • Refroidissement des centrales de production d’électricité : 45 %
  • Production d’eau potable : 19 %
  • Alimentation des canaux de navigation : 17 %
  • 11 % de l’eau prélevée pour les usages agricoles soit 3,4 milliards de m3 d’eau

92 % de ce volume est utilisé pour l’irrigation des cultures.

L’irrigation est utilisée pour compenser le manque de pluie et permettre un développement optimal des plantes.

 

Quelles surfaces et quelles cultures irrigue-t-on ?

 

1,8 million d’hectares irrigués en 2020 soit : 6,8 % de la surface agricole utile (SAU)

 

3 cultures mobilisent 59 % de la surface totale irriguée, dont :

  • 38 % pour le maïs
  • 12 % pour le blé
  • 9 % pour les légumes frais, fraises et melons

 

Une surface est « irriguée » si elle a été arrosée au moins une fois dans l’année.

Une surface est « irrigable » si elle est munie d’un équipement d’irrigation.

 

Face au changement climatique, les agriculteurs s’équipent davantage.

+ 23 % de surfaces irrigables entre 2010 et 2020

 

Quels sont les départements les plus irrigués ?

 

Part des surfaces agricoles irriguées par département en 2020

 

  • Entre 20 % et 48 % :

65 - Hautes-Pyrénées

82 - Tarn-et-Garonne

84 - Vaucluse

28 - Eure-et-Loir

26 - Drôme

47 - Lot-et-Garonne

68 - Haut-Rhin

45 - Loiret

13 - Bouches-du-Rhône

40 – Landes

 

  • Entre 10 % et 20 % :

83 - Var

49 - Maine-et-Loire

38 - Isère

04 - Alpes-de-Haute-Provence

2B - Haute-Corse

17 - Charente-Maritime

67 - Bas-Rhin

85 - Vendée

33 - Gironde

30 - Gard

34 - Hérault

32 - Gers

05 - Hautes-Alpes

41 - Loir-et-Cher

66 - Pyrénées-Orientales

 

  • Entre 5 % et 10 % :

63 - Puy-de-Dôme

79 - Deux-Sèvres

18 - Cher

37 - Indre-et-Loire

07 - Ardèche

81 - Tarn

77 - Seine-et-Marne

16 - Charente

42 - Loire

01 - Ain

80 - Somme

09 - Ariège

72 - Sarthe

69 - Rhône

86 - Vienne

31 - Haute-Garonne

24 - Dordogne

64 - Pyrénées-Atlantiques

11 - Aude

91 – Essonne

 

  • Entre 1 % et 5 % :

89 - Yonne

12 - Aveyron

43 - Haute-Loire

29 - Finistère

73 - Savoie

21 - Côte-d'Or

19 - Corrèze

56 - Morbihan

51 - Marne

27 - Eure

36 - Indre

95 - Val-d'Oise

58 - Nièvre

39 - Jura

02 - Aisne

60 - Oise

06 - Alpes-Maritimes

2A - Corse-du-Sud

59 - Nord

46 - Lot

44 - Loire-Atlantique

10 - Aube

78 - Yvelines

03 - Allier

62 - Pas-de-Calais

 

  • Entre 0 et 1 % :

25 - Doubs

90 - Territoire-de-Belfort

52 - Haute-Marne

57 - Moselle

54 - Meurthe-et-Moselle

23 - Creuse

88 - Vosges

70 - Haute-Saône

55 - Meuse

61 - Orne

76 - Seine-Maritime

15 - Cantal

48 - Lozère

08 - Ardennes

71 - Saône-et-Loire

22 - Côtes-d'Armor

50 - Manche

87 - Haute-Vienne

53 - Mayenne

74 - Haute-Savoie

14 - Calvados

35 - Ille-et-Vilaine

 

  • Non significatif :

92 - Hauts-de-Seine

94 - Val-de-Marne

93 - Seine-Saint-Denis

 

Note : les DROM ne sont pas représentés sur la carte.

Source : Agreste, recensement agricole 2020.

Traitements : SDES, 2023 

Données

Les données et les graphiques associés à la publication sont téléchargeables.

Les cartes supplémentaires présentent les prélèvements d'eau douce pour l'agriculture par département et des données détaillées, par commune, pour les années 2010 et 2020, sur la part des surfaces irriguées par type de culture (vignes, blé tendre, et blé dur).

Définitions

  • Une surface est « irriguée » si elle a été arrosée au moins une fois dans l’année.
  • Une surface est « irrigable » si elle est munie d’un équipement d’irrigation.

Voir aussi