Derniers résultats

Conjoncture énergétique trimestrielle - Quatrième trimestre 2020

Énergie
Publié le 05/02/2021
Le contexte pandémique, et en particulier les mesures de couvre-feu et de confinement, ont pesé à nouveau sur la consommation d’énergie en France au quatrième trimestre 2020. Corrigée du climat et des jours ouvrés, la consommation d’énergie primaire diminue ainsi de 4 % en glissement annuel. La baisse concerne l’ensemble des énergies fossiles, particulièrement le pétrole (- 13 %), la consommation de carburants routiers ayant chuté durant le deuxième confinement, mais également le charbon (- 7 %) et le gaz naturel (- 2 %). La production d’énergie primaire s’est élevée à 28,5 Mtep au quatrième trimestre, en hausse de 2 % sur un an. Elle est tirée par la reprise de la production nucléaire, avec le retour de maintenance de nombreux réacteurs. La production d’électricité renouvelable (hydraulique, éolienne et photovoltaïque) diminue, pour sa part, de 8 % sur un an.

Aller plus loin