Les logements sociaux

Logement
Publié le 24/10/2018
Écoquartier Parc Marianne à Montpellier
Écoquartier Parc Marianne à Montpellier
© Terra/Arnaud Bouissou
Le répertoire du parc locatif social des bailleurs sociaux (RPLS) contient des informations individuelles sur chaque logement du parc social des bailleurs (adresse, caractéristiques du logement, informations liées à la location, …). Il donne une image actualisée du parc au 1er janvier de chaque année.
RPLS a été mis en place en 2011. Il a succédé à l’enquête sur le parc locatif social (EPLS).
  • Le parc locatif social au 1er janvier 2019

    Accroche
    Au 1er janvier 2019, le parc locatif social compte 5 089 800 logements, en progression de 1,7 % sur un an (86 300 logements supplémentaires).
    En 2018, 80 400 logements ont été mis en service. 88 % d’entre eux étaient neufs. Dans le même temps, 11 300 logements ont été démolis, 10 800 ont été vendus et 700 ont changé d’usage ou ont été restructurés.
    Au 1er janvier 2019, 2,9 % des logements sont vacants ; ce taux était de 2,8 % au 1er janvier 2018. Le taux de vacance de plus de trois mois, de 1,4 %, varie lui aussi très peu (- 0,1 point par rapport à l’année précédente).
    Par ailleurs, 9,3 % de l’ensemble des logements sociaux (hors nouvelles mises en service) ont fait l’objet d’un emménagement.

  • Le répertoire du parc locatif social (RPLS) : présentation de la source

    Accroche
    Le répertoire du parc locatif social permet de connaître chaque année la composition du parc social ainsi que les mouvements l’ayant affecté (nouvelles constructions, réhabilitation, ventes...). Le répertoire du parc locatif des bailleurs sociaux (RPLS) a été mis en place en 2011. Il succède à l’enquête sur le parc locatif social (EPLS) qui a été réalisée pour la dernière fois en 2010. Cette évolution s’accompagne notamment d’un changement du champ des organismes et des logements.
    Les informations transmises chaque année par les bailleurs sociaux permettent de connaître la structure du parc locatif social en France, ainsi que les modifications intervenues au cours de l’année écoulée : nouvelles constructions, réhabilitation, mouvements...