Derniers résultats

Rapport du compte du logement 2020

Logement
Publié le 20/09/2021
En 2020, dans le contexte des mesures sanitaires restrictives, la dépense de l’ensemble des agents économiques dans le domaine du logement diminue fortement (- 2,9 %, après + 2,7 % en 2019) pour s’établir à 504 milliards d’euros. Cette diminution s’explique essentiellement par une chute de l’investissement en logement, qui s’accompagne d’un ralentissement de la progression des dépenses courantes. La production de logements neufs connaît une diminution exceptionnelle, tandis que les acquisitions dans l’ancien ont connu une meilleure reprise après le premier confinement national. Parallèlement, 37,6 milliards d’euros d’aides ont été apportés en soutien au logement sous forme de versements et de réductions de dépenses. Ce montant continue son repli (- 2,4 %, après - 3,7 %), principalement sous l’effet de la poursuite de la forte baisse des avantages de taux.

Housing accounts 2020

In 2020, in the context of restrictive health measures, spending by all economic agents in the housing sector declined (- 2.9 % after + 2.7 % in 2019) to settle at 504 billion euros. This decrease is mostly explained by the fall in housing investments, accompanied by a slowdown in the rise of current expenditure. New housing production experienced an outstanding decline while acquisitions in existing housing recovered better after the first national confinement. At the same time, 37.6 billion euros were spent in the form of subsidies or expenditure reductions to support the housing sector. This amount has continued to fall (- 2.4% after - 3.7%), mainly due to the pursuit of the drop in interest rate benefits.

Le rapport du compte du logement détermine, pour l’ensemble des logements et des locaux d’hébergement, la dépense de logement, présente la place du logement dans l’économie et décrit l’état du parc de logements, son mode d’occupation et son évolution, pour l’année 2020. Ce rapport est destiné à éclairer l’élaboration et l’évaluation des politiques publiques dans le domaine du logement.

 

Résumé

— Contexte macroéconomique et principales évolutions des dépenses et des aides pour le logement
En 2020, dans le contexte des mesures sanitaires restrictives, la dépense de l’ensemble des agents économiques dans le domaine du logement diminue fortement (- 2,9 %, après + 2,7 % en 2019) pour s’établir à 504 milliards d’euros. Cette diminution s’explique essentiellement par une chute de l’investissement en logement, qui s’accompagne d’un ralentissement de la progression des dépenses courantes. La production de logements neufs connaît une diminution exceptionnelle, tandis que les acquisitions dans l’ancien ont connu une meilleure reprise après le premier confinement national. Parallèlement, 37,6 milliards d’euros d’aides ont été apportés en soutien au logement sous forme de versements et de réductions de dépenses. Ce montant continue son repli (- 2,4 %, après - 3,7 %), principalement sous l’effet de la poursuite de la forte baisse des avantages de taux.


— Les dépenses courantes
Les dépenses courantes couvrent l’ensemble des dépenses supportées par les ménages pour se loger : loyers, charges et redevances pour les personnes logées dans les locaux d’hébergement. En 2020, les dépenses courantes des occupants s’élèvent à 374,2 milliards d’euros, dont 364,7 milliards d’euros pour les 37,1 millions de logements ordinaires et 9,5 milliards d’euros pour les locaux d’hébergement collectif accueillant 1,1 million de personnes.


— L'activité immobilière
Les dépenses courantes couvrent l’ensemble des dépenses supportées par les ménages pour se loger : loyers, charges et redevances pour les personnes logées dans les locaux d’hébergement. En 2020, les dépenses courantes des occupants s’élèvent à 374,2 milliards d’euros, dont 364,7 milliards d’euros pour les 37,1 millions de logements ordinaires et 9,5 milliards d’euros pour les locaux d’hébergement collectif accueillant 1,1 million de personnes.


— Les aides au logement
Les aides au logement représentent l'ensemble des avantages financiers (versements et réductions de dépenses) accordés aux consommateurs ou producteurs de service de logement. Elles aident les premiers à se loger et les seconds à investir dans la construction de logements neufs et dans l'amélioration de la qualité des logements existants. Essentiellement financées par la puissance publique (État et collectivités territoriales), ces aides représentent en 2020, 37,6 milliards d'euros.

Données

Le compte satellite du logement retrace, de 1984 à 2020, l'ensemble des dépenses liées au logement, effectuées par tous les acteurs économiques : ménages, personnes morales, État.

Ces données sont disponibles selon trois formes :

   1.  Données des graphiques et des tableaux présentés dans le rapport

   2.  Séries longues des tableaux synthétiques du compte :

  • Consommation associée au service de logement
  • Compte des producteurs de service de logement
  • Acquisitions de logements et travaux
  • Financement des acquisitions de logements et des travaux
  • Aides au logement
  • Circuits de financement
  • Parc de logements ordinaires

   3. Une application permet d'explorer, de visualiser (outils de data visualisation) et de télécharger tout ou partie de ces données :

  • un accès Séries brutes permet d'afficher les données, par filière de production de service de logement et type de dépense
  • un accès Indicateurs propose un tableau de bord pour chacune des filières et chacun des types de dépense.

Archives

Les rapports de la Commission des comptes du logement des années 2009 à 1984 sont accessibles sur la bibliothèque numérique de l'Insee.