Stratégie de développement durable

Publié le 14/11/2018
Recyclage
© Manuel Bouquet - Terra / MTES
Le concept de développement durable repose sur trois piliers : économique, social et environnemental. Au niveau national, différentes stratégies se sont succédé afin de mettre en place des actions pour s'engager dans la voie du développement durable : la Stratégie nationale de développement durable 2003-2008, puis 2010-2013, suivie de la Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable 2015-2020. Afin de s’inscrire dans le contexte international des 17 objectifs de développement durable de l’Agenda 2030, la feuille de route ODD succédera à la SNTEDD. Le suivi de ces stratégies s’effectue au travers de tableaux de bord, dont certains indicateurs peuvent être déclinés en différents secteurs et à différents niveaux géographiques.

Indicateurs nationaux de la Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable (SNTEDD)

La Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable 2015 – 2020 (SNTEDD) succède à la Stratégie nationale de développement durable 2010-2013. Elle a été adoptée en Conseil des ministres le 4 février 2015 et propose des actions et leviers pour que la société s’engage dans la voie de la transition écologique vers un développement durable. Organisée en quatre enjeux écologiques majeurs et 9 axes stratégiques, elle est assortie d’un ensemble de 72 indicateurs de suivi mis à jour annuellement.

 

 

 

 

 

 

Indicateurs SNTEDD

Un ensemble de 72 indicateurs d‘évaluation est constitué pour le suivi de la stratégie.

Ils portent sur l’état des enjeux écologiques majeurs d’une part, et sur le suivi des axes stratégiques d’autre part.

> Accès aux fiches des indicateurs

Indicateurs territoriaux de la Stratégie nationale de transition écologique vers un développement durable (SNTEDD)

La SNTEDD, en portant sur la période 2015-2020, a vocation à réconcilier temps long et temps court et à favoriser l’appropriation progressive et dans la durée de la transition écologique par tous les acteurs et à tous les niveaux. Pour permettre un suivi local de cette stratégie, les indicateurs, sous réserve de disponibilité de la donnée, ont été territorialisés. 39 indicateurs sur les 72 sont ainsi diffusés à une échelle infranationale et mis à jour annuellement.

 

 

 

Objectifs de développement durable (ODD)

En septembre 2015, les 193 États membres de l’ONU ont adopté le programme de développement durable à l’horizon 2030, intitulé « Agenda 2030 ». Il porte une vision de transformation de notre monde en éradiquant la pauvreté et en assurant sa transition vers un développement durable. L’Agenda 2030 a fusionné l’agenda du développement et celui des Sommets de la Terre. Il est universel, c’est-à-dire qu’il s’applique à tous les pays, du Nord comme du Sud. À cet égard, tous les pays sont « en voie de développement durable ». Avec ses 17 Objectifs de développement durable et 169 cibles (ou sous-objectifs), il dessine une feuille de route détaillée et couvrant pratiquement toutes les questions de société.

232 indicateurs mondiaux sont adossés à ces cibles pour assurer un suivi de l’engagement international vers les ODD. Une résolution de l’ONU encourage les pays à s’approprier ce jeu d’indicateurs et à l’adapter pour permettre un suivi national qui tienne compte des enjeux et priorités propres à chaque pays. La France a engagé ce travail en 2017 au sein du Conseil national de l'information statistique (Cnis). Un tableau de bord de 98 indicateurs a ainsi été proposé à l’issue des concertations et travaux statistiques, constituant le cadre national des indicateurs pour suivre les progrès de la France dans l’atteinte des ODD. Ces indicateurs et leurs valeurs sont publiés sur le site de l’Insee.

Les données sont publiées à l’échelle nationale. Elles sont complétées des désagrégations jugées les plus pertinentes, car apportant des informations essentielles masquées dans l’agrégation nationale. Une mise à jour annuelle du jeu d’indicateurs est prévue. Ce dernier sera également enrichi progressivement des fiches de métadonnées détaillant les méthodes de production. En parallèle de cet exercice de suivi national, la France poursuivra sa participation au rapportage international des 232 indicateurs mondiaux auprès des agences onusiennes.

 

 

 

Données et publications