Le parc de poids lourds en circulation est stable au 1er janvier 2020

Transports
Publié le 12/10/2020
Au 1er janvier 2020, le parc de poids lourds s’élève à un peu plus de 600 000 véhicules, dont environ 300 000 camions. La moitié des poids lourds a moins de 6 ans. Ils roulent à 99 % au diesel et relèvent à 45 % de la vignette Crit’air 2.
Les entreprises du secteur des transports exploitent un tiers des poids lourds avec des disparités importantes selon le type de véhicules.

600 000 poids lourds en circulation au 1er janvier 2020

Le parc roulant de poids lourds (camions, tracteurs routiers et VASP lourds – voir définitions) s’établit à 601 040 véhicules, en très légère baisse (- 0,2 %) par rapport à 2019. Les camions représentent la moitié du parc (50,8 %) mais leur part diminue au profit des tracteurs routiers depuis 2015. Les VASP lourds représentent 13 % du parc de poids lourds.

 

Évolution du parc roulant de poids lourds

Source : - © SDES, Rsvero, données provisoires

 

La moitié des poids lourds a moins de 6 ans

La moitié des poids lourds ont moins de 6 ans mais les différences sont importantes entre les camions et les tracteurs routiers. Alors que l’âge médian des tracteurs routiers en circulation est de 3 ans, il est de 9 ans pour les camions. Les 10 % de tracteurs routiers les plus âgés ont plus de 11 ans contre 22 ans pour les camions.

 

Le parc de poids lourds au 1er janvier 2020 par âge

Source : - © SDES, Rsvero, données provisoires

Des poids lourds très majoritairement diesel

La quasi-totalité des poids lourds a une motorisation diesel (99 %). Parmi les 5 700 véhicules ne roulant pas au diesel, 4 700 roulent au GNV. Les autres types de motorisations, dont l’électricité, restent très marginales.

La motorisation diesel n’est pas éligible à la vignette Crit’air 1. En conséquence, 45 % des véhicules lourds sont éligibles à la vignette Crit’air 2 et 18 % à la catégorie Crit’air 3. Les véhicules les plus polluants, classés Crit’air 4, 5 ou non classés, représentent 36 % du parc avec de fortes disparités selon le type de véhicules. Les camions éligibles aux vignettes Crit’air 4, 5 ou non classés car trop âgés représentent un peu moins de la moitié du parc de camions en circulation (48,6 %). Au sein des VASP lourds cette part est de 47,2 %, alors que pour les tracteurs routiers, elle est de 14 %.

 

Répartition du parc de poids lourds par vignette Crit'air

Source : - © SDES, Rsvero, données provisoires

Les entreprises hors transport exploitent ⅔ des poids lourds

Au 1er janvier 2020, les entreprises du transport exploitent 34 % des poids lourds. Les VASP lourds, qui ne sont majoritairement pas destinés au transport de marchandises, sont principalement utilisés par l’administration publique (30 % du parc). Les camions ont des utilisateurs variés : transport (22 %), construction (18 %), commerce (16 %). En revanche, les utilisateurs de tracteurs routiers appartiennent dans 61 % des cas au secteur des transports.

 

Parc de poids lourds, au 1er janvier 2020, selon le secteur d'activité et d'utilisateur

Source : - © SDES, Rsvero, données provisoires

Méthodologie

Le SDES publie depuis 2020 des données relatives aux parcs de véhicules en circulation et non plus des parcs tronqués par âge. Pour cela, les données d’immatriculations du système d’immatriculation des véhicules (SIV) ont été enrichies avec les données issues des contrôles techniques, que l’Utac recueille auprès des centres agréés.

Dans ces données, un véhicule est réputé en circulation, s’il est en règle vis-à-vis du contrôle technique et si aucune opération n’a été enregistrée sur le certificat d’immatriculation indiquant une sortie de parc : destruction, vente ou déménagement à l’étranger, déclaration de véhicule endommagé suite à un accident, déclaration de vol, ou vente à un professionnel du commerce automobile. Une sortie du parc en circulation n’est pas forcément définitive, à l’exception de la destruction d’un véhicule. Une part non négligeable de véhicules passe leur contrôle technique avec retard. Pour en tenir compte, un véhicule passant un contrôle technique avec moins d’un an de retard est considéré comme ayant circulé durant cette période. Pour mesurer le parc au 1er janvier 2019, les retardataires ne seront connus que fin 2019. Pour pallier ce défaut, on applique aux véhicules qui, au 1er janvier 2019, ont dépassé de moins d’un an la date du contrôle technique, une probabilité qu’ils passent un contrôle technique en 2019. Cette probabilité est calculée à partir de la proportion de voitures en retard de leur contrôle au 1er janvier 2018 et l’ayant finalement passé en 2018.

Les deux et trois-roues motorisés n’étant pas soumis aux obligations de contrôles techniques aucune estimation de parc roulant n’a pu être réalisée pour cette catégorie de véhicule.

Données

Télécharger les données au format Excel relatives au parc de poids lourds au 1er janvier 2020 :

  • selon la carburation, le PTAC, la vignette Crit'air ainsi que le secteur d'activité et la nature de l'utilisateur
  • par département
  • les parcs automobiles communaux selon la motorisation et la vignette Crit'air au 1er janvier 2020
Avertissement pour les parcs automobiles communaux :
Pour un faible nombre de véhicules, la commune ou la motorisation peuvent être inconnues, ce qui peut expliquer quelques écarts avec les données diffusées par département.
Pour les communes ayant des arrondissements, l'information sur l'arrondissement n'est pas toujours disponible. Dans ce cas, le nom de la commune est suivie de la mention "sans arrdt".

Définitions

  • Camion : véhicule routier rigide conçu exclusivement ou principalement pour le transport de marchandises et dont le poids total autorisé en charge (PTAC) excède 3 500 kg.
  • Tracteur routier : véhicule routier conçu exclusivement ou principalement pour le remorquage d’autres véhicules routiers non automobiles (essentiellement semi-remorques). Les tracteurs agricoles ne sont pas inclus dans cette catégorie.
  • Véhicule automoteur spécialisé (VASP) : véhicule à moteur destiné à des usages complémentaires au transport. Par exemple les ambulances, les bennes à ordures ménagères, les camping-cars, les grues routières, les véhicules d’incendie, etc. Les VASP lourds ont un poids total en charge (PTAC) supérieur à 3 500 Kilos.
Exemple de camion - © -
Exemple de tracteur routier - © -

 

Aller plus loin